Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'étranger

Il venait du nord. Ses bottes grondaient sur le chemin de graviers secs. Ses yeux pleins de tempêtes ont bu d'une seule rasade le hameau gourd, les portes entrebâillées qui happaient les dernières chaleurs du jour, les hommes usés assis contre les murs...

Lire la suite

Ils repartent

L'un après l'autre après l'autre après l'autre après devant l'autre dans la nuit grisante des grésillants grillons ils repartent l'aile lourde les oiseaux de l'été Mes souliers restent cloués à l'hiver

Lire la suite

Bonheurs

Je crois que je dormais encore. Mais était-ce bien un rêve ou avais-je glissé à mon insu dans une poche spatio-temporelle qui échappait aux lignes droites ? Les saisons avaient été redistribuées au petit bonheur. Tout à coup, j'étais dans l'instant d'un...

Lire la suite

L'aile

las mon aile pauvre aile d'os et de plumes ne s'étend pas assez large amours vous saurez un jour peut-être combien violent consentir à la replier et n'être plus qu'argile à démodeler vous retrouverai quand ne restera plus de mon effigie que son plus petit...

Lire la suite

Dentellière

Sous le coude du soir à minuit revenue la patiente dentellière s'affaire à dessiner l'hiver sur les vitres Je regarde le carnet ouvert dans le triangle de lumière et laisse la vie gicler son désordre sur les pages

Lire la suite

L'arbre

Sur ton ventre sera planté un arbre. De ceux-là qui s'élancent haut très haut dans le ciel. De ceux-là qui bruissent des histoires de fruits à l'oreille des oiseaux. Personne ne saura plus ton nom mais l'arbre dira ta tendresse aux nuages. Rien n'importe...

Lire la suite

Défausser

Cinq scarabées et une couleuvre défaussés dans l'herbe sur les chants réfrénés je regarde maintenant où le vent pulse et dilate les nervures orangées du feu lorsqu'il fraye avec le bois - - - Traque trac et patatrac Passe le train, file la nuit des passe-murailles...

Lire la suite

Le pays loin

C'est un pays loin pays de caillasse crue où jour de pluie est jour de joie pays d'ombres bavardes mi-foudre mi-sable Tu es là-bas - peut-être à Rainbow Beach - les yeux fermés sous l'araucaria ta colère enfin creusée jusqu'à la plaie

Lire la suite

La clameur des casseroles

La clameur des casseroles

Je ne trouve pas les mots pour dire combien je t'aime, ma rivière d'or, ma flamboyante foule de jeunes, prunelle de mes yeux, trésor, coeur de mon coeur qui déborde de te voir tous les soirs depuis tant de soirs clamer non non non, je ne me soumettrai...

Lire la suite

Neige printanière

Neige printanière

Ce matin, les oiseaux migrateurs défaisaient à peine leurs valises, les plantes bâillaient tout juste un bourgeon engourdi que les valseuses blanches sont arrivées, virevoltant avec une insouciance effrontée. Un pépiement consterné... puis tout s'est...

Lire la suite

1 2 3 4 > >>